International publié le 06/06/2022

Israël/Palestine : Liberté pour Salah Hamouri !

L’avocat franco-palestinien, Salah Hamouri, défenseur des droits des prisonnier-e-s politiques palestinien-ne-s et emprisonné depuis le mois de mars, devait retrouver la liberté ce 6 juin. La veille, 5 juin, le tribunal militaire israélien a décidé de le maintenir en détention administrative pour 3 mois supplémentaires.

L’acharnement dont Salah Hamouri fait l’objet depuis 20 ans illustre l’arbitraire et l’autoritarisme des autorités israéliennes contre le peuple palestinien, et l’impunité dont elles jouissent au plan international aujourd’hui encore, alors qu’elles mettent en œuvre une politique d’apartheid.

L’usage discrétionnaire de la détention administrative et son caractère renouvelable sans limite constituent une atteinte aux droits humains et au droit international.

Tandis qu’aucune charge ne lui a été signifiée, que son dossier demeure secret, qu’il n’a pas le droit à l’assistance d’un avocat et qu’il est emprisonné sans jugement, Salah Hamouri ne peut compter sur le soutien attendu, comme pour tout-e citoyen-ne français-e dans une telle situation, du président Emmanuel Macron qui reste mutique.

Le Parti communiste français (PCF) exprime son indignation et sa colère, et exige que les autorités françaises interviennent sans délai pour obtenir la libération immédiate de Salah Hamouri. Le PCF appelle à amplifier les mobilisations et la solidarité avec Salah, avec sa famille et avec les prisonnier-e-s politiques palestinien-ne-s.

Parti communiste français,
Paris, le 6 juin 2022