International publié le 06/05/2022

IVG/ Etats-Unis : Le jugement de la Cour suprême vise les classes populaires

visuel_usa-keep-abortion.jpg

Aux États-Unis, les femmes connaissent depuis le début de ce mois de mai une nouvelle attaque contre leur droit à disposer de leur corps. La remise en cause de la liberté fondamentale que représente le droit à l'avortement constitue une régression historique insupportable.

Cet assaut réactionnaire et patriarcal se traduit par la volonté d'annuler l'arrêté « Roe v. Wade » pris en 1973 qui garantit la protection de ce droit par la constitution des États-Unis.

Dès qu'il sera rendu public, le jugement de la Cour suprême entrera, contre la volonté de près de 70 % des citoyen-ne-s du pays, immédiatement en vigueur dans 26 des 51 États de l'union, déjà dotés de lois anti-avortement extrêmement restrictives.

Les femmes qui voudront mettre un terme à une grossesse devront se rendre dans un État qui reconnaît ce droit, autrement dit seules celles qui en auront les moyens financiers pourront avorter. Outre le caractère ultra conservateur de cette attaque, ce jugement met en lumière la prégnance de la doxa esclavagiste. Ce sont les classes populaires, et principalement les femmes d'origine africaine-américaine et hispanique, qui sont les premières visées de cette décision.

L'interdiction de l'IVG ne diminuera qu'à la marge le nombre d'avortements dont l'accès est déjà rendu difficile à la majorité des femmes ; par contre, elle augmentera significativement les risques des conséquences d'IVG réalisées hors du champ médical sur la santé et la vie de millions de femmes des États-Unis.

Le Parti communiste français apporte son plein soutien aux milliers de manifestant-e-s et exprime sa pleine solidarité aux forces vives du pays, aux forces de gauche et démocratiques qui se mobilisent dans tout le pays contre le projet de la Cour suprême et pour exiger du président J. Biden qu'il agisse concrètement pour sauver le droit à l'avortement.

Le jugement de la Cour suprême pourrait être le début d'une série de reculs sensibles en matière de droits fondamentaux et de conquêtes des luttes féministes, y compris le droit à la contraception, LGBT+, anti racistes, etc. Il ne manquera pas non plus de galvaniser les ambitions des ultraconservateurs dans de nombreux pays. La solidarité internationale sera déterminante pour les mettre en échec. Le PCF y prendra toute sa part.

Parti communiste français
Paris, le 6 mai 2022