Publié le 27/04/2022 par PCF

Justice

 

La 32e chambre correctionnelle du tribunal de Paris vient de condamner l’ancien patron du Medef, Ernest-Antoine Seillière, pour fraude fiscale. Bravo.

Il doit verser 37 500 euros d’amende, alors que sa tricherie lui a rapporté 79 millions d’euros.

Là ça fait riquiqui. Et, détail qui tue, le tribunal n’a pu fournir à Seillière le jugement car « l’imprimante du tribunal est en panne  depuis trois jours ». Splendeur et misère de la Justice française.

Gérard Streiff