International publié le 15/01/2021

Justice pour Sakine, Rojbîn et Leyla, militantes kurdes assassinées à Paris

MANIFESTATION DU 9 JANVIER 2021

Justice pour Sakine, Rojbîn et Leyla, militantes kurdes assassinées à Paris

WhatsApp_Image_2021-01-15_at_10.44.14.jpeg

 

Intervention pour le Parti communiste français de Laurence Cohen, sénatrice PCF


Voici maintenant huit ans que Leïla, Rojbin et Sakine ont été assassinées. Notre chagrin et notre révolte demeurent intactes face à ce crime.

Nous connaissons, comme la justice française, le commanditaire, celui qui a armé le bras des meurtriers : il s’agit du dictateur Erdogan. Ce criminel doit être traduit devant les tribunaux et je m’étonne que les procédures judiciaires en cours soient au point mort par la volonté du pouvoir en place.

Nous connaissons la vérité sur ce crime mais nous voulons la justice pour Leïla, Rojbin et Sakine.

Nous sommes aussi ici pour poursuivre leur combat pour la justice et la paix car Erdogan c’est la tyrannie, la haine et la guerre contre les Kurdes et contre toutes les forces démocratiques.

En Turquie, alors que les crises économique et sanitaire plongent les populations dans la détresse, Erdogan réprime et poursuit son entreprise de destruction des institutions.

La députée Leïla Güven vient d’être condamnée à 22 ans de prison tandis que Selahattin Demirtas croupit en prison alors que la Cour européenne des droits de l’Homme a exigé sa libération. 59 maires kurdes, démocratiquement élus ont été révoqués. Abdullah Ocalan demeure emprisonné en violation de toutes les règles internationales.

Erdogan qui a soutenu le terrorisme de Daesh est désormais entouré de supplétifs djihadistes qui sèment la terreur en Libye et au Haut Karabakh. Les crimes contre l’humanité ont été commis au Rojava et plus particulièrement dans le canton d’Afrin avec la complicité de la Russie et des États-Unis de Trump. En Irak, la Turquie multiplie les bombardements au Sinjar et s’apprête à lancer une nouvelle offensive contre le PKK, cette force qui a combattu en première ligne Daesh et qui a sauvé les Yézidis d’un génocide.

Il est temps de dire STOP ERDOGAN. La France doit isoler et sanctionner ce criminel qui menace maintenant Chypre et la Grèce. Les Kurdes sont une force de paix dans un Moyen-Orient à feu et à sang. Les Kurdes sur notre territoire doivent être protégés et toutes les procédures d’expulsion annulées.

Dans ce combat, vous le savez, le Parti communiste français est à vos côtés, indéfectiblement.

Vive la solidarité avec le peuple kurde !

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus