Publié le 02/02/2022 par PCF

La caravane des Jours heureux sur les routes de la campagne

Depuis mi-janvier, une caravane à l’effigie de Fabien Roussel sillonne les routes de Haute-Vienne, afin de présenter à la population locale les 180 propositions du candidat PCF à la présidentielle. L’idée de cette démarche étant, pour la fédération du PCF de la Haute-Vienne, d’aller à la rencontre des citoyens sur les marchés, devant les entreprises ou les quartiers populaires, afin de débattre avec eux du programme présidentiel de Fabien Roussel.

C’est à la suite du don d’une caravane par un sympathisant que les communistes haut-viennois ont décidé de reprendre à leur compte le concept de la caravane des « jours heureux » initié cet été par Fabien Roussel pour son tour de France. Il faut dire que ce support peu commun ne passe pas inaperçu et suscite la curiosité des passants, provocant ici et là de l’intérêt et des discussions autour de notre candidat.

Cette opération de communication vise à donner plus de visibilité au candidat Fabien Roussel dans un contexte surchargé en candidatures à gauche. C’est l’occasion de diffuser notre singularité et de présenter nos propositions. Notamment en matière de services publics et d’indépendance énergétique dans un département rural où ces questions sont primordiales. La Haute-Vienne n’échappe pas au vieillissement de sa population, le Limousin étant d’ailleurs l’un des territoires européens qui compte le plus grand nombre de personnes âgées.

L’avantage de cette caravane est aussi d’aller vers les gens, de les écouter et de leur apporter les réponses actées dans le programme porté par les communistes. Comme beaucoup de départements, la Haute-Vienne est confrontée aux déserts médicaux, l’accès aux soins pour tous proposé dans ce programme est évidemment accueilli d’un très bon œil. Les lieux de présence de la caravane ont été planifiés par les différentes sections PCF du département, afin de couvrir au mieux le territoire. Cette caravane a été pensée comme une affiche mobile favorisant l’interaction avec la population.

Cette action vient appuyer la création du comité départemental des « jours heureux », comité qui a recueilli en quelques jours 120 premiers signataires. Ce comité a vocation à être un lieu de dialogue où l’on pourra débattre avec les citoyens dans l’objectif de pouvoir enrichir notre programme. Plus qu’un comité de soutien, il sera aussi un lieu d’initiatives. Après une première rencontre autour du programme, les participants pourront travailler, lors d’ateliers thématiques, sur différents sujets tels que l’hôpital, la préservation des services publics, en ruralité, etc. L’objectif sera ensuite de dégager des pistes nous permettant d’organiser différentes initiatives sur notre territoire. Des actions qui confortent l’enthousiasme et la mobilisation des militants et adhérents.

Avec la mise en place de cette caravane et du comité départemental des « jours heureux », les communistes de la Haute-Vienne veulent se donner les moyens de participer activement à la campagne de Fabien Roussel et de porter haut sa candidature et son programme. µ

Pour la fédération de la Haute-Vienne

Francis Dauliac