Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

Publié le 22/10/2019 par PCF

La délégation du MJCF en Palestine

Depuis maintenant de nombreuses années, le MJCF entreprend d’organiser des délégations de solidarité à travers le monde. Les délégations du MJCF envoyées à l’étranger permettent d’entretenir et de renforcer les relations avec les organisations sœurs qui sont sur place. La rencontre avec des personnalités politiques et militantes locales ainsi que la confrontation de manière très concrète à certaines situations que nous dénonçons depuis la France sont des expériences essentielles afin de mener nos batailles et de leur donner du poids. Ces voyages permettent de solidifier des campagnes qui sont structurantes pour notre organisation, et sont aussi un moyen pour les délégué·e·s de se former et de transmettre à leur tour aux camarades du MJCF tout ce qui a pu être vécu et appris au cours du séjour.


La Palestine est le point névralgique de nombreux conflits, rassemblant en un même territoire les questions d’anticolonialisme, de conquêtes impérialistes et d’autodétermination des peuples. C’est pourquoi cela fait plus de 10 ans que nous menons la bataille afin de porter la voix du peuple palestinien, de revendiquer un État palestinien, la libération des prisonniers politiques et leur droit à l’autodétermination, pour que règne enfin une paix juste et durable en Palestine.

Le programme de la délégation en Palestine

La délégation de cette année se déroulera du 22 au 29 octobre et sera composée de huit camarades de fédérations différentes. Au programme, de nombreuses rencontres avec des organisations politiques, telles que les Jeunes communistes israéliens, le PPP ou encore des membres de la Knesset, tels que Ofer Cassif. Mais ce sera aussi l’occasion de rencontrer les nombreuses associations qui luttent au quotidien pour la libération des prisonniers politiques comme l’association Adameer qui offre une aide juridique aux prisonniers politiques ; contre la colonisation tels que Youth against settlement et bien d’autres, dont font partie BDS ou encore Breaking the Silence.


Ces rencontres seront l’occasion d’un partage d’expériences, d’en apprendre plus sur la situation quotidienne des Palestiniens et des Israéliens, ainsi que sur leurs conditions de vie et de déplacement, sur les conditions de détention des prisonniers politiques. La délégation va se rendre dans de nombreuses villes en Palestine et en Israël, telles que Jérusalem, Hébron, Tulkarem, Ramallah et Haïfa. La délégation sera à chaque fois accompagnée par des camarades sur place, afin de voir de nos yeux les effets de la colonisation, de l’occupation et du régime d’apartheid sur les populations. Les visites du musée d’Arafat, du Mur, d’une exploitation palestinienne sous forme de coopérative, ou du village de réfugiés de Tulkarem, sont autant de témoignages et d’expériences à porter et à transmettre une fois revenus.

La place de la délégation dans la campagne “Palestine” du MJCF


Un des objectifs de cette délégation demeure bien entendu de partager toutes les expériences et débats qu’auront pu faire les délégués, afin d’enrichir nos débats en interne, mais surtout de faire vivre la lutte du peuple palestinien partout, en proposant des retours de délégations dans les cadres les plus larges possible afin de sensibiliser les jeunes de France à la cause palestinienne.
La campagne “Palestine” du MJCF, axée depuis l’ANA de juin 2019 de notre mouvement sur la libération des prisonniers politiques et plus particulièrement de Marwan Barghouti, prend toute sa place dans les enjeux de la délégation de cette année. La rencontre d’anciens prisonniers politiques, jeunes et moins jeunes (car on rappellera que près d’un homme palestinien sur deux a dans sa vie été emprisonné par l’État d’Israël), celle d’associations luttant activement pour leur libération, sont autant d’expériences et d’éléments qui nous permettront de faire rayonner la lutte des Palestiniens en France, d’appuyer nos revendications et de porter leur parole partout.
Les jeunes communistes continueront de mener campagne aux côtés du peuple palestinien pour la libération des prisonniers politiques et la reconnaissance de l’État palestinien sur les frontières de 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale. Comme le disait Nelson Mandela : “Notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens”.

Théo Kececioglu,
coresponsable international du mjcf

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus