Publié le 22/06/2022 par PCF

La NUPES empêche le gouvernement d’avoir une majorité absolue

Avec ses 149 députés, la gauche rassemblée réalise une percée. L’ensemble des formations politiques de la NUPES progressent en nombre de députés. Le Parti communiste français gagne des députés. Le groupe de la Gauche démocrate et républicaine sera renforcé, avec notamment Tematai Le Gayic, 21 ans, plus jeune député de l’Assemblée nationale.

Le Rassemblement national réalise un score historique et obtient 89 députés. En refusant d’appeler à voter contre l’extrême droite, le gouvernement porte une lourde responsabilité dans la percée de cette dernière. Le seul candidat à battre un député RN sortant est le communiste Jean-Marc Tellier. Nous saluons sa campagne et sa victoire. Nous saluons également l’ensemble des candidats communistes qui ont mené des campagnes exemplaires partout en France.

Comme au soir du premier tour, nous nous préoccupons du score historiquement élevé de l’abstention, qui atteint un record à 54 % pour un second tour des élections législatives. Il montre la persistance de la crise démocratique et le rejet d’une majorité de nos concitoyens, notamment des jeunes, de l’acte de voter pour changer la société.

Les Françaises et les Français ont choisi de sanctionner Emmanuel Macron qui n’aura pas de majorité pour faire voter sa réforme des retraites. Nous nous en félicitons.

Le Mouvement jeunes communistes de France appelle les jeunes qui se sont mobilisés pour une victoire de la gauche, comme ceux qui se sont abstenus, à s’organiser, à rejoindre le MJCF pour obtenir des conquêtes sociales dès demain.

Construisons ensemble une organisation de jeunesse puissante, capable de mobiliser l’ensemble des jeunes partout sur le territoire. µ

Communiqué du MJCF