Publié le 16/12/2020 par PCF

La richesse du PCF, c’est vous

L’année 2020 se termine. Cette année, année du centenaire du Parti communiste, aura été une année particulièrement dure pour celles et ceux qui vivent de leur travail actif, chômeur, retraité·e, jeunes frappés par la crise sanitaire, touchés directement par le virus, payant les conséquences des politiques libérales tournant le dos aux immenses besoins humains et sociaux de la période.

Malgré la violence de cette crise sanitaire et de ses conséquences, le gouvernement et le président Macron poussent les politiques libérales dans tous les secteurs fondamentaux de la société : environnement, santé, éducation, culture, énergie, retraite, désindustrialisation...
La surenchère liberticide est de mise à toute occasion pour faire peur, intimider, bâillonner.
Les tensions du monde sont attisées, donnant le champ libre aux terroristes.
Un tour d’horizon complet de 2020 vient renforcer la conviction de la nécessité de l’émergence d’un autre monde, d’une civilisation réinventée, d’une alternative à ce système capitaliste.
La voie de ces transformations sera démocratique, elle se construira dans la conscience de notre peuple.
Alors oui, le Parti communiste français peut affirmer, riche de son histoire, que le combat que nous menons a bien 100 ans d’avenir.
Pour mener ce combat politique, le PCF compte sur 4 sources de financement. Ses adhérent·e·s qui cotisent, les élu·e·s communistes qui reversent leur indemnité, le financement public indexé au nombre de voix recueillies aux élections législatives et les femmes et les hommes qui chaque année décident de verser à la souscription nationale.
Nul autre parti n’est ainsi financé.
C’est pourquoi, si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à rejoindre les milliers de personnes ayant déjà participé à la souscription nationale : https://souscription.pcf.fr
En cette fin d’année vous pouvez aussi faire partager, au travers des ouvrages édités à l’occasion du centenaire, la richesse de ces 100 ans. Ils sont en vente dans les fédérations du PCF.
Denis Rondepierre, trésorier du Conseil national du PCF