Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

Publié le 04/12/2019 par PCF

Le MJCF mobilisé pour la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien

Au même moment où les députés sont invités à voter une résolution qui vise à faire l'amalgame entre antisémitisme et critique de l’Etat israélien, le Mjcf a voulu faire du 29 novembre, une journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, une journée de mobilisation nationale. En plus des actions qui ont été faites partout à travers le territoire pour exiger la libération de Marwan Barghouti, nous revendiquons le droit de pouvoir critiquer les politiques colonisatrices et racistes du gouvernement israélien. Ainsi que la possibilité d’interpeller le gouvernement français pour son inaction face au non-respect du droit international par l’Etat d’Israël.


Le 29 novembre est la date-anniversaire de la signature du plan de partage prévoyant la création d’un état palestinien et d’un état israélien. Plus soixante-dix ans plus tard, nous croyons toujours que la coexistence en paix et en autonomie de ces deux états est possible. C’est pourquoi le MJCF fait de cette journée, une date centrale dans sa campagne pour la paix en Palestine.

 

Une journée au cœur de notre campagne
pour la paix en Palestine


Comme déjà dit dans un ancien numéro, les jeunes communistes ont décidé d’axer leur campagne Palestine autour de la libération des prisonnières et prisonniers politiques palestiniens en ciblant particulièrement le cas de Marwan Barghouti. Marwan Barghouti est le seul à pouvoir unir l’ensemble des Palestinien.ne.s et de permettre à ce qu’un jour une paix juste et durable puisse s’installer entre Palestinien.ne.s et Israélien.ne.s. Enfermé dans les geôles israéliennes depuis 2002, sa libération est un préalable à tout processus de paix en Palestine.


Convaincus que l’acharnement judiciaire subit par les Palestinien.ne.s est une des entraves majeures à leur liberté, d’autant plus quand il concerne les militant.e.s et, dans le cas de Marwan Barghouti et d’autres, les élu.e.s, une entrave à la liberté de s’organiser politiquement et donc au droit à la démocratie. Seulement, sans liberté d’organisation, sans démocratie, avec une puissance occupante qui multiplie les simulacres de procès autant qu’elle méprise le droit international, aucune paix ne sera possible. C’est animé par cette volonté de faire connaître la situation et mener à l’engagement du plus grand nombre que les jeunes communistes se sont mobilisés partout en France ce 29 novembre.

La journée du 29 novembre
dans les fédérations du MJCF


Il a été décidé pour cette journée de multiplier à travers le territoire les déploiements de banderoles et faire signer notre pétition pour exiger du gouvernement français d’agir en faveur de la libération de Marwan Barghouti.


Ainsi à Rennes ou encore à Toulouse par exemple des banderoles “Liberté pour Marwan Barghouti” ont été déployées et de nombreuses signatures ont été récoltées aux abords du déploiement de banderoles. A Paris, la place “Jérusalem, capitale d’Israël” à été renommée “place des deux capitales”. A Lyon, une banderole a également été déployée. Une fois de plus, lors de la journée de solidarité avec le peuple palestinien, le MJCF à répondu présent. Plus que jamais dans le long chemin vers la liberté que subissent les Palestinien.ne.s et particulièrement le Mandela palestinien, Marwan Barghouti, les jeunes communistes seront à leurs côtés.

 


Clémentine Le Duey,
responsable à la Vie des départements du MJCF

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus