Publié le 24/11/2021 par PCF

Le Ti Truck Santé en Vendée…

Depuis désormais quatre ans nous organisons, chaque jeudi, les « Jeudis de la solidarité », qui consistent à proposer aux familles populaires des produits bio de très haute qualité. L’Humanité en a fait un très beau reportage.

Au fil du temps ces « Jeudis » sont devenus des lieux d’échanges et de construction d’actions concrètes, gagnantes. Et, entre autres toutes les questions du quotidien, une a littéralement « explosé », celle de la santé vue au sens large. Dans notre département, 10 % de la population, soit 70 000 patients, n’ont pas de médecin-traitant, les Urgences ne sont plus totalement assurées dans les 7 hôpitaux publics désormais regroupés en un unique GHT*. Le PCF en Vendée a déclaré le département « Département en grande urgence médicale ».

L’Exécutif départemental a alors convenu qu’il fallait dépasser le constat et passer aux actes concrets. C’est ainsi qu’il a été décidé d’aller au fin fond des villages, dans les quartiers populaires, dans les secteurs en grande « désertification médicale », avec un « Ti Truck Santé Vendée ». C’est-à-dire un véhicule utilitaire aménagé en salon, qui sillonne le département en commençant par les zones sensibles, la Roche-sur-Yon bien sûr, mais aussi les territoires des Herbiers, de Fontenay-le-Comte, de Challans, Coex, etc.

À cette occasion nous rencontrons les usagers, mais aussi les responsables d’associations engagées dans ce domaine, les élu·e·s, les soignants, dans les faits toutes celles et tous ceux qui veulent relever le défi de la santé en Vendée.

Dans son projet « Vendée 2040 », le Conseil départemental, bien à droite car composé de 100 % d’élus de droite, avait affiché son objectif d’ « Accompagner le déploiement d’une offre de santé accessible à tous sur le territoire ». Avec le « Ti Truck Santé », nous avons dit chiche !

La création d’un collectif populaire de « Patients sans médecin » est en route. Les lignes commencent d’ores et déjà à bouger. Des élus, des responsables d’associations ont repris notre proposition d’expérimenter le « conventionnement sélectif à l’installation » qui permettrait de compléter utilement les dispositifs d’incitation à l’installation dans les zones sous dotées. Des parlementaires souscrivent à l’autre proposition de faire appel à la réserve nationale médicale. Dans son article L 3134-1, le Code de la santé publique précise : « La réserve sanitaire peut être mise à disposition lorsqu’il est nécessaire de renforcer le soin sur le territoire d’une région en cas de situation sanitaire exceptionnelle ».

Le Conseil départemental et différentes municipalités ou intercommunalités que nous avons rencontrés ont également repris certaines de nos propositions, comme par exemple la création d’un centre départemental de Santé, la création de centres municipaux de Santé, le salariat des médecins. Des associations d’usagers ont vu le jour. Nous saluons comme il en convient toutes ces initiatives.

Nous agissons avec l’objectif que soient recrutés 1,5 médecin généraliste de plus par tranche de 10 000 habitants, pour mettre la Vendée dans la moyenne régionale, ce qui fait 90 médecins généralistes en plus.

Pour avancer dans cette perspective, le PCF en Vendée propose que 3 bus médicaux soient immédiatement commandés. Ils devraient pouvoir fonctionner à partir des 3 principaux centres publics de santé, le centre départemental de Santé et les deux centres municipaux de Santé (La Roche-sur-Yon et celui de Saint-Gilles-Croix-de-Vie). Soit un bus médical par arrondissement. Ces bus iraient à la rencontre des patients sans médecin-traitant. Ceci peut se faire dans un grand élan de solidarité territoriale avec un soutien de l’ARS. D’ailleurs, le Directeur de l’ARS de Vendée a souscrit à cette proposition, notamment sur La Roche-sur-Yon dans un premier temps.

C’est une proposition « faisable » qui pourrait débuter très rapidement. Des médecins généralistes sont susceptibles d’adhérer à ce projet et de lui consacrer quelques heures par semaine. Il y a aussi les médecins salariés du département, des villes de La Roche-sur-Yon et de Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Tout ceci renforce le projet proposé par les communistes de « faire converger toutes les initiatives et actions en cours pour les rendre gagnantes. Chacune et chacun conservant son autonomie ».

Le Collectif d’animation du « Ti Truck Santé » :

Marie-Françoise Michenaud ; Pierrick Chaigne ; Cédric Gaudeau ; Bernard Dugas ; Bernard Violain.

Fédération de Vendée du PCF

* Groupement Hospitalier de Territoire.