Soutenez le PCF et ses luttes : Souscrivez !

Publié le 12/02/2020 par PCF

Le ton monte

On parle beaucoup de radicalisation ces jours-ci, mais il en est une, de radicalisation, dont on parle peu, celle des candidats pro-Macron aux municipales. L’un d’eux, par exemple, vient de s’adresser à son concurrent ainsi : « On se donne rendez-vous le soir quelque part et je te nique ta race. » Non ce n’est pas Édouard Philippe tançant ses adversaires, ni Grivaux défiant Villani. C’est un candidat val-de-marnais que l’on a pu entendre aboyer sur les réseaux tout le week-end. À LREM, le ton monte et le niveau plonge.

Gérard Streiff

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus