Publié le 02/02/2022 par PCF

Les fédérations rivalisent d’imagination pour faire campagne !

Depuis le 9 mai 2021, jour du vote qui a désigné Fabien Roussel comme candidat du Parti à l’élection présidentielle d’avril 2022, les camarades se sont mobilisé·e·s pour réaliser une belle campagne.

 

Dans toutes les fédérations, on rivalise d’imagination pour faire connaître notre candidat et pour présenter ses idées. La caravane des jours heureux qui a sillonné les routes de France pendant les deux mois d’été a notamment fait des émules dans plusieurs départements : le Puy-de-Dôme, la Haute-Vienne, le Val-de-Marne ou encore le Pas-de-Calais. Que ce soit sous la forme d’une vraie caravane tractée par une voiture ou une camionnette floquée aux couleurs de la campagne, les camarades roulent littéralement pour Fabien Roussel ! Ils et elles roulent aussi pour présenter des propositions plus précises du programme de campagne, comme avec le Ti Truck Santé imaginé par la fédération de la Vendée pour aller à la rencontre des habitant·e·s des déserts médicaux et leur parler de nos propositions en matière de santé, d’accès aux soins, de développement des services publics hospitaliers…

Il n’est pas rare de voir également fleurir sur les façades des fédérations des banderoles ou des vitrophanies reprenant les affiches et le slogan de la campagne. La pose de l’autocollant géant le long de la façade du siège national a elle aussi fait des émules, du côté de la fédération de la Haute-Garonne par exemple, qui a décidé d’installer une toile de l’affiche de campagne de 2m70 sur 2m sur le bâtiment de la fédération, ou encore les Pyrénées-Orientales dont la vitrine de la fédération est maintenant recouverte d’un autocollant géant aux couleurs de la campagne.

La visibilité de notre campagne est également assurée par les milliers de bras qui collent sans relâche les affiches de campagne sur les panneaux de nos villes et villages. La fédération des Ardennes, visiblement spécialiste dans l’art du collage, a même eu droit à son article dans un journal local, prouvant l’efficacité de ces collages pour la notoriété du Parti ! Jeunes et moins jeunes mènent une lutte acharnée pour que la tête de notre candidat soit collée aux quatre coins de la France, recouvrant notamment les affiches des candidats d’extrême droite dès que celles-ci sont collées, pour ne laisser aucune place à leurs idées haineuses. Les camarades sont d’ailleurs tellement motivé·e·s qu’un concours de collage va bientôt être lancé, qui récompensera les collages les plus précis ou les plus originaux, avec des petits cadeaux à la clé !

La campagne se mène aussi dans les comités des jours heureux, qui se créent chaque jour dans toutes les fédérations. Nous en sommes maintenant à près de 150 comités qui assurent le relais de la campagne et qui organisent de nombreuses initiatives pour présenter notre candidat et nos propositions. L’objectif de 500 réunions publiques lancé par Fabien Roussel devrait être atteint (voire dépassé !) en un temps record au vu de l’enthousiasme des camarades.

D’initiative en initiative, nos fédérations construisent une campagne magnifique qui fait honneur aux jours heureux que nous avons choisi comme slogan et dont nous espérons la venue prochaine ! 

Léna Mons