International publié le 05/11/2020

Lettre à Tunç Soyer, maire d'Izmir

Lydia Samarbakhsh
Membre du Comité exécutif national
Responsable des relations internationales

Paris, 2 novembre 2020                                  

Tunç Soyer                                   
Maire d'Izmir                                 

 

Monsieur le Maire, cher ami,

C'est avec beaucoup d'inquiétude que la nouvelle du tremblement de terre qui a touché votre ville vendredi dernier nous est parvenue.

Nous savons le bilan humain élevé et l'étendue des destructions qu'il a provoqué et nous tenions, par ma voix, à vous adresser ce message de condoléances, de soutien et de solidarité de la direction du PCF et de ses membres.

Vous comptez beaucoup d'amis en France et nous sommes résolument de ceux-là.

Nos pensées se tournent vers les personnes décédées, blessées et leur famille, vers toutes celles et ceux qui ont perdu leur toit et leurs biens.

Nous demeurons vigilants et restons à votre disposition pour contribuer à l'aide internationale à laquelle la France et nos territoires peuvent apporter à la population de votre ville et ses environs.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Maire, cher ami, l'assurance de mes sentiments les plus fraternels.

Lydia Samarbakhsh                                

Notre site utilise des cookies qui nous permettent d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques de visites. En utilisant www.pcf.fr, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus