Publié le 12/05/2021 par PCF

Message de Fabien Roussel aux adhérent·e·s

Je veux te remercier très chaleureusement pour avoir contribué à décider de la stratégie de notre parti pour les échéances de 2022, au terme d’un processus démocratique exemplaire, où des dizaines de milliers de femmes et d’hommes ont réfléchi, débattu, confronté leurs points de vue durant plusieurs mois, puis voté.

Toutes et tous ensemble, nous avons donc décidé de porter une candidature communiste à l’élection présidentielle et de travailler à un pacte d'engagements communs pour les élections législatives de 2022. C’est un événement en soi que des milliers de femmes et d’hommes décident collectivement et s’engagent toutes et tous ensemble dans cette campagne.

C’est un événement également après deux élections présidentielles où le Parti communiste avait décidé de soutenir un candidat d’une autre formation politique de gauche.

Nous pouvons être fier·e·s, quel qu’ait été notre vote, d’avoir mené ce débat avec tous les adhérent·e·s, au sein de toutes les directions et de pouvoir désormais nous rassembler, dans le respect de nos sensibilités et de nos votes.

Avec cette candidature et cette démarche pour les échéances de 2022, c’est un projet, des propositions, une ambition que nous décidons de proposer au monde du travail et de la création, à la jeunesse, aux classes populaires. C’est un nouveau chemin d’espoir, celui des Jours heureux, face à un système capitaliste qui maltraite tant de vies au nom de la rentabilité et se révèle incapable de relever les grands défis de la période.

Nous allons évidemment poursuivre le débat pour construire le rassemblement populaire autour de notre candidature et permettre de rendre crédible une véritable alternative de gauche dans ces échéances.

Porter cette démarche à plusieurs dizaines de milliers de voix sera un atout décisif.

Je veux dire combien la confiance accordée par les communistes pour incarner cette candidature me touche, me donne de la force dans mon engagement. Et elle m’oblige tout autant, parce que je vais être le porte-voix de notre ambition dans ce débat politique.

Dès demain, dans le cadre des campagnes pour les élections départementales et régionales, dans les luttes aux côtés des salarié·e·s, dans la riposte à Macron, aux droites et à l’extrême droite, rassemblons-nous, rassemblons très largement autour d’idées nouvelles, de propositions audacieuses qui répondent aux attentes de notre peuple.

Nous sommes une force qui compte dans le pays. Elle comptera plus encore à l’avenir en mettant toute notre énergie au service du mouvement populaire.

Fabien Roussel