Publié le 22/10/2019 par PCF

Milliardaires de tous les pays…

Jeudi 17 octobre, l’avion du président américain arrive à Dallas. Trump est entre deux meetings de levée de fonds pour sa prochaine campagne. Et qui sort de « Air Force One » ? Le président américain suivi de… Bernard Arnault. Les deux milliardaires, tous deux anciens de l’immobilier, se fréquentent depuis des lustres. « J’ai toujours été proche des États-Unis » clame le french boy qui dit apprécier les méthodes des patrons américains : « efficaces ». Alors que l’agité de la Maison-Blanche est en train de se mettre le monde à dos, il lui restera toujours deux piliers : les « beaufs » texans et le number one du capitalisme à la française.

Gérard Streiff