Publié le 08/06/2022 par PCF

Mme Borne et l’AAH : l’humiliation et le reniement (Ian Brossat)

Interrogée sur l’antenne de France Bleu par une femme en fauteuil roulant, Mme Borne a dépassé toutes les limites de l’indécence. Interrogée sur la déconjugalisation de l’allocation adulte handicapée, elle a réussi le tour de force d’humilier son interlocutrice et de renier une promesse de campagne.

En effet, le 15 avril dernier, à une semaine du second tour, M. Macron s’était engagé à avancer sur ce sujet en jugeant ce « couperet absurde ».

Il rejoignait ainsi, après 5 années d’inaction, les parlementaires communistes par la voix de Stéphane Peu et les associations qui n’ont eu de cesse de porter cet impératif.

Comment la Première Ministre peut-elle justifier un tel revirement ?

Avec la NUPES, nous nous engageons à en finir avec ce système d’un autre âge qui fait dépendre le niveau de l’AAH du revenu du conjoint.

Ian Brossat, Porte-parole du PCF