International publié le 13/11/2020

Salah Hamouri menacé d'expulsion par Israël

visuel_SalahHamouri_121120.jpg

Salah Hamouri, ressortissant franco-palestinien, est de nouveau pris pour cible par les autorités israéliennes, qui veulent l'expulser de Jérusalem-Est occupée.

Le 3 septembre dernier, le ministre israélien de l'Intérieur a en effet signifié à Salah Hamouri de son intention de révoquer son statut de "résident permanent" de la ville dans laquelle il est pourtant né et a grandi, ce qui conduirait à son expulsion manu militari. Il lui est reproché une "rupture de loyauté" envers Israël, la puissance occupante de la capitale palestinienne.

Cette attaque s'inscrit dans la politique israélienne d'expulsion des Palestiniens de Jérusalem et d'installation de colons, afin de modifier la structure démographique de la ville.

Elle est également une nouvelle étape dans l'acharnement dont est la cible Salah Hamouri, défenseur des droits humains plusieurs fois emprisonné arbitrairement et séparé de sa femme Elsa et de son fils.

Nous appelons les autorités françaises à poursuivre leurs efforts pour empêcher cette expulsion illégale et inhumaine et à agir de façon décidée pour faire cesser les violations systématiques du droit international et des droits humains par Israël dans les territoires palestiniens occupés.

"Jérusalem est mon foyer. Elsa et moi avions espéré y établir une vie commune, en tant que famille, et cela nous est refusé. Quoi que décide le ministre israélien de l'Intérieur, ma famille et moi restons engagés dans la recherche de la justice et déterminés à construire une vie de famille dans la paix et la dignité en Palestine".

Parti communiste français
Paris, le 12 novembre 2020