Publié le 14/09/2022 par PCF

Une rentrée politique pluvieuse mais combative !

Impossible de parler de cette 87e édition de la Fête de l’Humanité sans mentionner la météo ! C’est sous un temps pour le moins maussade que nous avons cette année retrouvé les chemins de la Fête, désormais établie pour plusieurs années sur l’ancienne base aérienne du Plessis-Pâté. Heureusement, les camarades en ont vu d’autres, et le plaisir de se retrouver a bien vite éclipsé le mauvais temps.

 

Cette Fête de l’Humanité 2022 était très attendue, pour plusieurs raisons. Son déménagement d’abord, source de quelques inquiétudes pour celles et ceux qui étaient habitué·e·s à La Courneuve. La fréquentation ensuite : après deux années marquées par la pandémie, allait-on enfin retrouver une « vraie » Fête de l’Huma, et des allées bien remplies ? Là aussi, les doutes se sont vite dissipés, la Fête de l’Humanité est bel et bien de retour, plus en forme que jamais !

Alliant débats politiques, expositions, concerts…, la Fête est unique en son genre. Lieu de retrouvailles entre camarades des quatre coins de la France, elle marque pour les communistes le temps fort de la rentrée politique. Après la distribution vendredi matin du matériel politique à toutes les fédérations présentes, les camarades n’ont pas tardé à parcourir les allées de la Fête afin de présenter aux festivaliers les propositions du Parti sur le pouvoir d’achat et la hausse des salaires. Pendant trois jours, ils sont allés inlassablement à la rencontre du public pour dire l’urgence à pouvoir vivre dignement de son travail et pour dénoncer les superprofits engrangés par une petite poignée pendant que tant d’autres doivent se contenter de salaires de misère.

Infatigables, les camarades ont également réalisé de nombreuses adhésions pendant ces trois jours de Fête : À ce jour, plus de 300 personnes nous ont rejoints, convaincues par les arguments des camarades rencontré·e·s, par la qualité des débats proposés dans la centaine de stands fédéraux présents, ou encore par le discours de Fabien lors de son meeting de samedi. Loin des polémiques stériles qui naissent chaque jour sur les réseaux sociaux, notre secrétaire national a rappelé que les communistes continueraient de se battre pour des salaires et des emplois dignes, pour la paix et pour la planète.

Chaque année, un temps est également consacré aux camarades ayant adhéré durant l’année écoulée, afin qu’ils puissent rencontrer Fabien Roussel et des membres de la direction nationale. Ce temps permet à celles et ceux qui le souhaitent de parler des raisons de leur engagement, toujours très diverses, de poser les questions qu’ils peuvent avoir sur le Parti, le militantisme… ; mais c’est avant tout un moment d’échanges et de rencontre entre des personnes qui ne se connaissaient pas avant et qui se rendent compte qu’elles partagent des valeurs et des combats communs.

La page se tourne sur cette belle Fête de l’Humanité 2022. Mais ces trois jours de fête nous redonnent de l’espoir et de la combativité pour les mois à venir car, comme l’a dit Fabien, c’est uni·e·s et déterminé·e·s que nous arracherons les plus belles victoires !

Léna Mons