Soutien aux personnels de Radio France

Publié le 14 mai 2024

Depuis hier, des organisations syndicales de Radio France appellent à la grève. Elles ont raison de tirer la sonnette d’alarme quant à la liberté d’expression, au risque de formatage, aux conditions d’exercice du journalisme au sein du service public.
La convocation de l’humoriste Guillaume Meurice est l’un des signes qui accrédite cette inquiétude. À cela s’ajoutent les projets de nouvelle ORTF sous tutelle qui conduiront à limiter le pluralisme au sein même des médias publics, à créer les conditions d’une allégeance au pouvoir plus mécanique, à réduire la voilure tout simplement.
À l’heure où l’information est tellement manipulée, le débat public tellement atrophié, nos imaginaires tellement colonisés, notre démocratie tellement en crise, les choix qui se manifestent sont d’autant plus injustifiables.

Nous affirmons notre solidarité avec les personnels mobilisés, nous appelons à défendre et promouvoir la liberté d’expression, nous proposons le déploiement d’un service public de l’audiovisuel à la hauteur des enjeux de notre temps.

 

Le 11 mai 2024

Pierre Dharréville
Délégué national du PCF à la culture
Député des Bouches-du-Rhône