Et si les médecins cubains étaient la solution ?

Publié le 05 juin 2024

Plus de 70 personnes ont répondu présentes à la conférence d’André Chassaigne pour son livre Cuba, une étoile dans la nuit à Guingamp, organisée par «Initiative Urgence Armor Santé Yec’hde Mat !(1)» et 32 livres vendus.

Gaël Roblin, conseiller municipal de Guingamp, à l‘origine de l’appel à l’ambassadeur de Cuba sur Tweeter pour mettre à disposition des médecins cubains, a rappelé la genèse du mouvement : la table ronde organisée par l’Atelier Citoyen Santé Bretagne PCF à la fête de l’Humanité-Bretagne a permis de valider des propositions. La solidarité importante réalisée par l’Association Cuba Coopération en Bretagne, l’accord de coopération avec la municipalité de Guingamp a été déterminante pour la venue de l’ambassadeur de Cuba. A suivi, la création de «Initiative Urgence Armor Santé Yec’hde Mat !» où une centaine de responsables syndicaux, associatifs, dont l’AMUF(2), de maires PCF, PS et Place publique, élu·es, citoyen·es se sont engagés sur ces propositions pour le GHT. Des municipalités les adoptent à l’unanimité par délibérations.

La démarche collective se construit à partir des besoins de santé de la population avec les hospitaliers sur le GHT afin de détricoter tous les fils qui motivent les décisions de l’ARS. D’où l’idée de conjuguer des mesures pérennes comme la formation de médecins dans nos deux facultés bretonnes, de retrouver le sens du travail posé par les urgentistes avec celles transitoires de la venue des médecins cubains, régularisation des médecins PADHUE (3). Faire appel aux médecins cubains a suscité une bataille d’idées et fait sortir l’Ordre des Médecins de leur silence en affirmant des contre-vérités dans la presse : Un médecin cubain « peut être recruté sous le statut de PADHUE » ou « À Cuba, on parle espagnol. Il n’y a aucune garantie quant à la maîtrise du français à leur arrivée ». Aucune solution et un fatalisme affligeant.

André Chassaigne, choisi pour son expertise sur la réalité cubaine, a souligné que les médecins cubains ne peuvent être recrutés individuellement comme les médecins Padhue, mais relève d’un accord entre l’État cubain et l’État français avec des formations adaptées en fonction des besoins du pays d’accueil déterminés avant chaque départ.

Au cœur des échanges, la résistance du peuple cubain construite tout au long de son histoire dans la lutte contre la monarchie espagnole puis contre les USA qui n’admettent pas que l’existence d’un gouvernement socialiste soit possible et donne de l’espoir aux peuples. Malgré ce blocus criminel, Cuba développe l’éducation, la santé et la solidarité internationale dans ces secteurs. Nul doute que le livre d’André Chassaigne « d’interpeller les consciences sur la situation de Cuba » ait atteint son but pour que s’organisent des actions de solidarité et des partenariats économiques avec les entreprises françaises.

Christiane Caro

Animatrice de l’Atelier Citoyen Santé Bretagne PCF

 

1. Bonne santé ! Ou Santé ! en breton.

2. AMUF : Association des médecins urgentistes de France.

3. PADHUE : Praticiens à diplômes étrangers hors Union européenne.

 

Article publié dans CommunisteS, n°999, 5 juin 2024.