La petite histoire du siège du PCF – Du 2e au 4e étage (12)

Chaque étage répond à l’un des critères de l’architecture moderne, à savoir le plan libre, aucun mur porteur, les bureaux se configurant à loisir par des cloisons amovibles.

La forme du plan libre en aile d’avion inversée offre une plus grande entrée de jour dans les bureaux et le plafond de chacun d’eux est donc incliné vers l’intérieur, pas de faux-plafond juste le béton brut de décoffrage au-dessus de votre tête.

Un seul couloir par étage qui suit strictement la forme en doub

Particularité, les armoires des bureaux, situées de part et d’autre de la cloison les séparant du couloir, animent ce couloir, d’autant qu’au-dessus et en-dessous de ce mobilier des ouvertures laissent entrer le jour.

Au second étage

Côté gauche

La « Polex » ou section de politique extérieure occupait, ces années 70, toute l’aile gauche (si on vient de l’ascenseur) de l’étage, une douzaine de bureaux. Elle était dirigée par Jean Kanapa, assisté de Jacques Denis. Le « gestionnaire » de ce secteur était Théo Ronco, ouvrier d’origine stéphanoise et ex-correspondant de l’Humanité au Vietnam. Ils étaient épaulés par une dizaine de permanents, responsables de secteurs géographiques, en partie des cadres chevronnés comme Elie Mignot (Afrique), Georges Fournial (Amérique Latine), Roger Trugnan et Louis Le Floch (Europe occidentale), en partie de jeunes militants : Martin Verlet (Tiers Monde), Patrick Le Mahec (pays socialistes), Gérard Streiff (CEE). Chaque vendredi matin se tenait le bureau de la section, ouvert à desélus, des journalistes, des experts. Et autour de ce noyau gravitait une pléthore de collectifs de travail, sur un pays ou un thème.

Côté droit

La revue La nouvelle Critique, créée en 1948, revue tournée vers les milieux intellectuels, cesse de paraître en 1980. Directeur Francis Cohen.

Le secteur Vétérans, amicale fondée en 1959, présidée par Lucien Midol puis Fernand Grenier, toujours en activité, porteuse de l’histoire et de la mémoire du PCF et ouverte aux adhérent·e·s qui comptaient plus de 35 années d’adhésion au PCF.

Le secteur Ingénieurs, cadres, techniciens, (ITC) avec sa revue éphémère de 1970 à 1972 ITC actualités, dirigé par Joë Metzger, programmateur à EDF-GDF.

Le Centre d’études et de recherches marxistes (CERM), responsable Guy Besse.

Les Cahiers d’Histoire de L’Institut Maurice Thorez, anciens Cahiers de l’Institut Maurice Thorez fondés en 1966. Directeur Jean Burles.

Les Cahiers du communisme, revue politique et théorique du Comité central, 1944-1999. Responsable : Léo Figuères.

La Pensée, revue créée en 1939. Directeur : Georges Cogniot. Revue toujours existante.

La revue l’École et la nation, fondée en 1951, cesse de paraître en 1999. Directeur Maurice Perche. Sera remplacée par Les carnets rouges.

France Nouvelle : directeur François Billoux.

Rapport aux chrétiens, responsable André Moine.

Au troisième étage

La propagande et la communication : responsable René Piquet.

La section cadres du Parti : responsable Marcel Zaidner.

La section éducation : responsable Henri Martin.

Activité des Fédérations : responsable Claude Poperen.

Collectif Régions : responsable Félix Damette.

Travail des élus municipaux et cantonaux : responsable Marcel Rosette.

Au quatrième étage

Le bureau de presse : responsable Georges Gosnat.

La Trésorerie : responsable Georges Gosnat.

Commission de travail parmi les intellectuels : responsable Roland Leroy.

La jeunesse : responsable Jean Colpin.

Travail parmi les femmes : responsable Madeleine Vincent.

Travail parmi les femmes en entreprises : responsable Mireille Bertrand.

 

Gérard Pellois

En collaboration avec Gérard Streiff, Gérard Fournier, Serge Leblond, Alain Vermeersch

 

Lisez l’ensemble des articles consacrés à l’histoire du siège du PCF

La petite histoire du siège du PCF – 1. Le « 120 » puis le « 44 »

La petite histoire du siège du PCF – Le choix de l’architecte (2)

La petite histoire du siège du PCF – Belleville, terre de la révolte (3)

La petite histoire du siège du PCF – Un bâtiment éminemment politique (4) 

La petite histoire du siège du PCF — Les constructeurs (5)

La petite histoire du siège du PCF Première phase de la construction (6)

La petite histoire du siège du PCF – Deuxième phase de la construction (7)

La petite histoire du siège du PCF – Revue de presse (8)

La petite histoire du siège du PCF – Le parvis, la coupole, le « foyer » (9)

La petite histoire du siège du PCF – Visite des 1er et 3e sous-sols (10)

La petite histoire du siège du PCF – Le 1er étage (11)

La petite histoire du siège du PCF – Du 2e au 4e étage (12) 

La petite histoire du siège du PCF – 5e-6e étages (13)

La petite histoire du siège du PCF – La terrasse (14)

La petite histoire du siège du PCF Le siège du PCF, un lieu de culture (15)

La petite histoire du siège du PCF – Les événements artistiques et culturels (16) (Expositions – Créations)

La petite histoire du siège du PCF - Les événements artistiques et culturels (18)

La petite histoire du siège du PCF - Bibliographies (19)